Formation Ouvrir un Restaurant

✅ 100% prise en charge

✅ 100% en ligne

✅ 100% certifiée

Statistiquement parlant, la restauration rapide est le concept qui séduit le plus de personnes dans la création d’un nouveau restaurant. Beaucoup sont tentés par l’aventure, nombreux se lancent, cependant, très peu arrive à survivre. Le problème vient peut-être de la motivation et de la conviction personnelle, mais aussi d’un manque de préparation. Se convertir professionnellement n’est pas chose facile, il faut avoir le physique, mais aussi le mental. Il vaut mieux se préparer pour savourer pleinement la victoire au bout.

Comment décrire le concept de la restauration rapide ?

Le mot « rapide » délimite le tout. Cela veut dire que vous allez servir des plats, des mets et peut-être des boissons au comptoir. Il n’y a pas de service à table ni de commandes par serveur. Le concept peut encadrer plusieurs propositions, c’est à vous de choisir celle qui vous parle le plus. Qui dit rapide dit fastfood, ou sandwicherie, mais aussi bar à Chinois, Japonais, Africain, tacos, kebab, hamburgers et bien d’autres encore. Il peut être un restaurant à thème. Là, le prestataire va servir divers plats à partir d’un seul comme une crêperie par exemple. La crêpe peut être servie salée, sucrée, en goûter, ou encore en déjeuner. Et tout cela ne vous empêche pas de proposer un plat du jour qui soit en accord avec votre statut. Bref, la restauration rapide a plusieurs axes à examiner. Il vaut mieux cerner votre domaine de prédilection avant de vous lancer. Votre choix va vous mener à l’élaboration de votre projet pas à pas.

Formation et diplôme en restauration rapide

Certaines sections dans l’entreprenariat ne nécessitent pas de diplôme, c’est le cas pour la restauration rapide. Vous n’êtes nullement obligé de suivre une formation pour devenir un restaurateur. Cependant, vous vous lancez dans le projet de votre vie, il est donc préférable de se préparer du mieux qu’il vous soit possible. De ce fait, pour vous assister durant votre travail de restaurateur et affronter les facettes de ce travail. Il faudrait approfondir vos connaissances sur quelques domaines. Comme le management d’entreprise, la communication et la publicité ainsi que la comptabilité. C’est un terrain concurrentiel et très actif, il vaut mieux s’armer pour se démarquer de la compétition.

Néanmoins, vous êtes dans l’obligation de suivre une formation sur l’hygiène et la sécurité de vos clients. Selon l’arrêté du 9 mai 1995. La loi vous oblige aussi à suivre une formation pour avoir votre licence d’exploitation. Et avant d’y aller, répondez à la question suivante : « allez-vous servir des boissons à la consommation ? » Si oui, sachez qu’il y a deux licences sur ce point. La petite pour l’autorisation de servir des boissons non alcoolisées et la grande pour tout type de boisson. Votre anticipation va vous donner une longueur d’avance.

> Formation ouvrir un restaurant

✅ 100% prise en charge

✅ 100% en ligne

Prévisions pour la dépense et les charges

Rien n’est facile, mais cela demande simplement de la préparation. Pour déterminer le budget nécessaire à votre projet, il vous faut dresser votre business plan. Ceci étant, vous avez quand même un apport personnel qui est la base de votre quête. Comment trouver le reste ? Est-il possible d’ouvrir un restaurant rapide sans apport ? Faudrait d’abord savoir combien vous allez devoir chercher pour l’aboutissement de votre dessein. Bref, commencez par l’étude du marché, faites votre enquête personnelle, s’il le faut louez le service d’un prestataire dans le domaine. Les réponses à vos enquêtes vont délimiter votre plan de travail. Vous allez pouvoir vous démarquer de la concurrence facilement avec une nouvelle conception.

Si par rapport à votre plan le budget reste insuffisant, il vous reste d’autres alternatives. Vous pouvez utiliser votre business plan pour trouver un bailleur. Les institutions financières peuvent être un secours par emprunt. Vous pouvez aussi solliciter de l’aide à votre entourage. Un projet bien bâti se finance aisément. Sinon, l’État français a mis en place des dispositifs justement pour aider les nouveaux entrepreneurs. Tournez par exemple vers Pôle Emploi pour son ACCRE ou son ARCE. Vous pouvez aussi vous trouver un associé qui partage la même vision des choses que vous.

Les procédures administratives et judiciaires

Les derniers points à réaliser, mais non les moindres. Pour avoir le droit d’exploiter un restaurant, il faudrait le déclarer d’abord. Vous pouvez vous tourner vers le RCS (registre de commerce et des sociétés). Le numéro d’immatriculation que l’on va vous donner, vous donnera le droit de publier l’ouverture de votre restaurant rapide dans un journal officiel du commerce.

Puisque vous vous lancez dans l’entreprenariat, vous auriez des obligations et des taxes à payer tout au long de votre production. Il faudrait voir cela de près aussi. Tout statut juridique d’entreprise a des avantages et des inconvénients. Si vous allez travailler, seul le statut qui régit la SASU et EURL serait le plus avantageux. Si vous avez des associés, SARL et SAS, cela serait bénéfique. Maintenant que vous avez les cartes en main, démarquez de vos concurrents par un nouveau concept accrocheur.

Formation ouvrir un restaurant
✅ 100% en ligne

✅ 100% prise en charge

> Profiter de la formation